Post partum
Côté Maman

Dépression du Post-Partum : Comprendre la Maladie et Apprendre à S’en Sortir

La dépression du post-partum, ou « baby blues », est un trouble mental très répandu, qui touche environ 10 à 20% des femmes ayant accouché. Les symptômes peuvent apparaître immédiatement après la naissance du bébé et se prolonger jusqu’à 6 mois après l’accouchement. La dépression du post-partum est un trouble complexe et sérieux qui nécessite des soins médicaux et un soutien psychologique. Toutefois, grâce aux outils et traitements adéquats, il est possible de surmonter cette maladie et de retrouver une vie normale.

Cet article abordera en détail la dépression du post-partum. Nous commencerons par examiner les symptômes de la dépression du post-partum et ce qui la déclenche. Nous verrons ensuite comment reconnaître la dépression du post-partum et les différents types de traitement disponibles. Finalement, nous expliquerons comment le soutien psychologique peut aider les femmes à surmonter cette épreuve.

Qu’est-ce que la dépression du Post-Partum ?

La dépression du post-partum est un trouble mental qui survient après l’accouchement et qui se manifeste par des symptômes tels que la tristesse et l’anxiété. Il est causé par une combinaison de facteurs physiologiques et psychologiques, notamment le changement des niveaux d’hormones, une mauvaise alimentation, des troubles du sommeil, un accouchement ou grossesse difficile et une fatigue extrême.

La dépression du post-partum est souvent confondue avec le « baby blues », qui est une forme plus légère de dépression qui se manifeste par des symptômes transitoires, tels que des sautes d’humeur et des larmes fréquentes.

Quels sont les symptômes de la dépression du Post-Partum?

Les symptômes de la dépression du post-partum varient d’une personne à l’autre, mais les plus courants sont les suivants :

  • Tristesse et désespoir : Une tristesse profonde qui persiste pendant de longues périodes et une sensation de désespoir.
  • Anxiété et irritabilité : Une anxiété constante et une irritabilité excessive.
  • Fatigue : Une fatigue extrême et persistante, même après une bonne nuit de sommeil.
  • Manque d’intérêt ou de plaisir : Une perte d’intérêt pour les activités préférées et un manque de plaisir.
  • Difficultés à créer un lien avec son nouveau-né : pour beaucoup, le post partum a pour effet de rendre ou de voir le lien impossible avec son enfant. Beaucoup pensent ne pas devoir aimer son bébé autant qu’elles espéraient, ou du moins pas comme elles se l’imaginaient.
  • Troubles du sommeil : Des difficultés à s’endormir et à rester endormi.
  • Difficultés cognitives : Une fatigue mentale et des difficultés à se concentrer et à prendre des décisions.

En outre, certaines femmes souffrant de dépression du post-partum peuvent éprouver des sentiments de culpabilité ou de honte, des pensées négatives à propos d’elles-mêmes ou de leur enfant, ou des pensées suicidaires.

Post partum
Post partum

Quels sont les facteurs de risque de la dépression du Post-Partum ?

Il existe plusieurs facteurs de risque qui peuvent augmenter la probabilité d’une femme de souffrir de dépression du post-partum. Ces facteurs incluent :

  • Antécédents familiaux de dépression : Les femmes ayant des antécédents familiaux de dépression sont plus susceptibles de souffrir de dépression du post-partum.
  • Antécédents de dépression antérieure : Les femmes qui ont déjà souffert de dépression ou d’autres troubles mentaux sont plus à risque.
  • Grossesse non désirée : Les femmes ayant une grossesse non désirée sont plus susceptibles de souffrir de dépression du post-partum.
  • Stress et anxiété pendant la grossesse : Les femmes qui sont stressées ou anxieuses pendant la grossesse sont plus susceptibles de souffrir de dépression du post-partum.
  • Naissance prématurée : Les femmes dont le bébé naît prématurément sont plus à risque.
  • Problèmes de santé mentale : Les femmes ayant des antécédents de problèmes de santé mentale sont plus à risque.
  • Un accouchement difficile : un accouchement long et douloureux peut être facteur de post-partum.

Comment reconnaître la dépression du Post-Partum ?

Si vous avez des inquiétudes concernant une dépression du post-partum, il est important de consulter votre médecin. Votre médecin pourra vous poser des questions sur vos symptômes et évaluer votre état émotionnel et mental. Il peut également vous prescrire des tests sanguins pour vérifier vos niveaux d’hormones et votre taux de vitamine D.

La dépression du post-partum peut être difficile à reconnaître. C’est pourquoi il est important de prendre le temps de vous écouter et de vous observer. Si vous ressentez des symptômes persistants de tristesse, d’anxiété ou de fatigue pendant plus de 2 semaines, il est important de consulter un professionnel de la santé.

Types de Traitement

Il existe différents types de traitement disponibles pour la dépression du post-partum. Votre médecin peut vous prescrire des antidépresseurs pour vous aider à gérer vos symptômes. D’autres traitements peuvent inclure la psychothérapie, le yoga, l’exercice et les groupes de soutien. Un traitement naturel à base de plante peut être aussi très efficace.  Il est important de trouver un traitement qui fonctionne pour vous.

Soutien psychologique

Le soutien psychologique peut être très bénéfique pour les femmes souffrant de dépression du post-partum. En parler à un ami ou à un membre de la famille peut aider à soulager le stress et la pression. Vous pouvez également trouver des groupes de soutien spécialisés dans la dépression du post-partum. Ces groupes sont un excellent moyen de se connecter avec d’autres personnes qui comprennent ce que vous traversez et qui peuvent vous aider à trouver des moyens de gérer vos symptômes.

Témoignage Post partum

Conclusion

La dépression du post-partum est un trouble complexe et très répandu qui peut sérieusement affecter la santé physique et mentale des femmes. Heureusement, il existe des traitements, naturel ou pas, et des outils disponibles pour aider les femmes à surmonter la dépression du post-partum et à retrouver une vie normale. Il est important de reconnaître les symptômes de la dépression du post-partum et de consulter un professionnel de la santé si vous pensez souffrir de cette maladie.

5/5 - (3 votes)

Vous pourriez également aimer...